Benjamin GOURISSE

Benjamin Gourisse, professeur agrégé des universités en science politique.

Coordinateur du programme POLTUR (Espaces, réseaux, circulations. Les reconfigurations du politique en Turquie), financé par le programme Emergence(s) de la Ville de Paris.

Membre du comité de rédaction de l’European Journal of Turkish Studies

Courriel : benjamin.gourisse sciencespo-toulouse.fr

Présentation

Mots clés :

#Politique comparée

#Sociologie de l'Etat

#Sociologie des partis politiques

Recherche

  • Janvier 2016 – janvier 2020 : Responsable du programme de recherche POLTUR (Espaces, réseaux et circulations. Les reconfigurations du politique en Turquie), financé par le programme « Emergence(s) » de la ville de Paris. Direction scientifique et administrative. Coordination des axes de recherche. Organisation des manifestations scientifiques et des publications
  • Janvier 2016 – janvier 2018 : Responsable du programme de recherches PROPOL (La production du politique dans l’espace post-ottoman), financé PSL Research University. Direction scientifique et administrative. Structuration des activités de recherche entre les différents laboratoires de PSL engagés dans le projet. Coordination des axes de recherche. Organisation des manifestations scientifiques et des publications.
  • Janvier 2013 – mai 2014 : Post-doctorant, programme ANR TRANSFAIRE (Matières à transfaire. Espaces-temps d’une globalisation (post-)ottomane). Participation au montage scientifique, administratif et financier du projet avec son responsable ; participation à la direction scientifique.
  • Janvier 2008 – janvier 2012 : Membre du programme ANR TRANSTUR (Ordonner et transiger : modalités de gouvernement et d’administration en Turquie et dans l’Empire ottoman depuis la fin du XIXème siècle). Participation à la rédaction du projet de recherche, co-animation du séminaire et codirection de l’ouvrage final.

Enseignement

  • Sociologie des autoritarismes (5A, tronc commun)
  • Sociologie des relations internationales (4A, D2P3)
  • Sociologie des conflits (4A, D2P3)
  • Option recherche (5A)
  • La Turquie et ses relations avec l’Union européenne (5A, D1P2)
  • Techniques de la recherche (M2 Gouvernance des relations internationales)
  • Sociologie politique internationales (M2 Gouvernance des relations internationales)
  • Questions internationales (M2 Gouvernance des relations internationales

Publications

Ouvrages

  • 20 idées reçues sur la Turquie. Politique, économie, société : un état des lieux, Paris, Le Cavalier bleu éditions, 2017.
  • La violence politique en Turquie. L’Etat en jeu (1975-1980), Paris, Karthala, coll. Recherches internationales, 2014

Direction d’ouvrages

  • Order and Compromise : Government Practices in Turkey from the Late Ottoman Empire to the Early 21st Century (co-direction avec Marc Aymes et Elise Massicard), Leiden, Brill, 2015.
  • L’art de l’Etat. Arrangements de l’action publique en Turquie de la fin de l’Empire ottoman à nos jours (co-direction avec Marc Aymes et Elise Massicard), Paris, Karthala, coll. Meydan, 2014.

Articles parus dans des revues à comité de lecture

  • « L’armée turque en politique. Autonomie institutionnelle, formation de coalitions sociales et production des crises » (avec Gilles Dorronsoro), Revue française de science politique, 2015/4 (vol. 65).
  • « Une transformation non consensuelle du jeu politique. Autorisation du multipartisme et alternance politique en Turquie (1945-1950) », Revue française de science politique, 2015/3 (vol. 65).
  • « Une clé de lecture du politique : les rapports Etat-Partis » (avec Gilles Dorronsoro), Politix, 2014/3 (n°107).
  • « Le triptyque ‘participation électorale – pénétration de l’Etat – violence armée’ dans la crise politique turque de la seconde moitié des années 1970. Contribution à l’analyse des crises politiques longues », Politix, 2012/2 (n°98).
  • « Variation des ressources collectives et organisation des activités de violence au sein du Mouvement nationaliste en Turquie », Cultures & Conflits, 2011/1 (n°81-82).
  • « Penser les relations entre politisation et passage par l’université : le cas turc », Critique Internationale, 2011/1 (n°50).
  • « Türkiye’de devlette kadrolaşma“ (La pénétration de l’Etat en Turquie), Toplumsal Tarih (Histoire sociale), 2011/4 (n°211).
  • « Pluralité des rapports aux normes professionnelles et politisation des pratiques dans la police turque des années 1970 », European Journal of Turkish Studies [Online], 8 | 2008, URL : http://ejts.revues.org/index2273.html

Contributions à des ouvrages collectifs

  • « Coups d’Etat et autonomisation de l’armée : la reconfiguration des relations civilo-militaires en Turquie (1950-1971) », in Hamit Bozarslan (dir.), La production de l’Etat par ses marges (titre provisoire) à paraître.
  • « Ordonner et transiger. L’action publique au concret en Turquie et dans l’Empire ottoman », in Aymes, Marc, Gourisse, Benjamin, Massicard, Elise (dir.), L’art de l’Etat. Arrangements de l’action publique en Turquie de la fin de l’Empire ottoman à nos jours, Paris, Karthala, coll. Meydan, 2014.
  • « Party Penetration of the State : the Nationalist Action Party », in Massicard, Elise, Watts, Nicole (eds.), Negotiating Political Power in Turkey : Breaking up the Party, Londres, Routledge, 2012.

Contribution à une revue scientifique sans comité de lecture

  • « Elections et alternances : la résilience des partis dominants en Turquie », Les Dossiers du CERI, 2016.