Journée d’Etude " Médias et violence sociale | Media & Social Violence "

Coorganisée par le LaSSP et le Réseau Thématique « Sociologie des médias » (RT37) de l’Association Française de Sociologie-

Le LaSSP (Laboratoire des Sciences Sociales du Politique – Sciences Po Toulouse) et le Réseau Thématique « Sociologie des médias » (RT37) de l’Association Française de Sociologie ont le plaisir de vous inviter à une journée d’étude conjointe :

Médias et violence sociale | Media & Social Violence
20 novembre 2019 | Sciences Po Toulouse

Cette journée d’étude se propose de profiter de la venue de Silvio Waisbord (Université George Washington, Editor-in-chief du Journal of Communication) en tant que professeur invité à Sciences Po Toulouse pour explorer une des thématiques qu’il a récemment étudié (notamment dans : News of Baltimore : Race, Rage and the City, Routledge, 2017) en rassemblant la communauté des chercheurs toulousains et français sur le journalisme et les médias et/ou travaillant des objets pertinents pour la problématique (travaux sur l’urbain, l’action collective, la construction des problèmes publics, etc.). Il s’agit ainsi de visibiliser les travaux sur le journalisme et les médias au sein de ce champ de recherche tant au niveau national qu’international. L’ambition est en effet de mieux faire connaître les derniers travaux français au sein de la communauté de recherche internationale en engageant un dialogue fructueux avec l’un de ses acteurs majeurs.

Cette journée d’étude répond à deux objectifs principaux. Il s’agit tout d’abord d’avancer scientifiquement dans une meilleure connaissance de la contribution des médias à l’émergence et à la mise en forme et en publicité de problématiques (et des mouvements qui leurs sont liés) ayant trait aux divers phénomènes de violence sociale. Promouvoir une réflexion en termes de violence sociale permet de ne pas en rester aux réalités les plus visibles et les plus stigmatisées (violences urbaines, faits-divers) qui concernent les franges les plus dominées de l’espace social mais d’analyser de front d’autres modalités, longtemps (et parfois toujours) invisibilisées ou euphémisées, de violence sociale émanant d’autres groupes sociaux souvent plus dominants (violence de classe, de genre, raciale, des rapports au travail, etc.). En envisageant de manière globale ces phénomènes, on s’autorise à ne pas en rester aux différences faciales et à mieux comprendre les logiques générales de leur médiatisation (ou de leur non-médiatisation). Il s’agit ensuite de contribuer à la visibilité de la recherche française sur ces questions à l’échelle internationale en profitant de la présence d’un de ceux qui fait office de « passeur » international des problématiques et des travaux dans l’espace scientifique mondial (Silvio Waisbord publie tant en anglais qu’en espagnol, est et a été à la tête de revues centrales : International journal of Press/Politics, puis du Journal of Communication). Pour ce faire les présentations se dérouleront en anglais.
La thématique retenue est volontairement large. Si bien entendu elle s’adresse à la communauté de recherche sur le journalisme et les médias, elle vise surtout à faire dialoguer ces recherches avec d’autres menées dans d’autres sous-espaces scientifiques (sociologie urbaine, conflits du travail, action collective et mouvements sociaux, sociologie politique) qui sont confrontées à la question de la médiatisation des phénomènes qu’ils observent sans toujours pouvoir en faire un aspect central de l’analyse. Cette journée d’étude sera donc l’occasion d’un enrichissement mutuel des problématiques et des connaissances et de constituer en objet scientifique ce qui est traditionnellement analysé de façon séparée. L’ambition est de travailler ensemble la médiatisation de ces rapports de force et les logiques sociales communes qui président à leur médiatisation ou à leur absence de médiatisation : routines professionnelles des journalistes, rapport structuré des journalistes à la société au travers de leurs réseaux de sources d’information, cadrages médiatiques dominants, etc.

S’il existe parfois une proximité d’objet (les travaux sur la communication et le journalisme se retrouvant tout à la fois en sociologie, en science politique et en information-communication) elle ne s’incarne par toujours, par un effet classique de fonctionnement disciplinaire, dans des espaces communs de dialogue et d’échange scientifique. Par ailleurs, le thème retenu invite aussi des chercheurs qui travaillent de manière prédominante sur des objets et selon des perspectives qui ne font pas de la question de la médiatisation un aspect central de l’analyse à explorer cet angle mort voire ce « remords de recherche » à l’occasion de cette rencontre.

La journée est organisée en partenariat entre le LaSSP (Laboratoire des Sciences Sociales du Politique) et le réseau thématique « sociologie des médias » (RT37) de l’Association française de sociologie. La discussion des communications sera assurée par Erik Neveu (Arènes, UMR 5061).

Program

| 9h-9h20 | Welcome & coffee

| 9h20-9h30 | “Media and Social Violence : international and interdisciplinary perspectives“.

Introductory speech by Olivier Baisnée (LaSSP, SciencesPo Toulouse) & Benjamin Ferron (Céditec EA3119, UPEC)

| 9h30-12h30 | The Media, witnesses or agents of social violence ?

Julie Sedel (Strasbourg University, SAGE-UMR 7363) & Jérôme Berthaut (Bourgogne University, CIMEOS EA 4177), “Building consensus on social problems : the media coverage of French inner cities“
Paul Le Derff (Lille University, CERAPS-UMR 8026), “Between silence and scandal : a police deadly use of force event analysis in France (1990-2016) “
Silvio Waisbord (George Washington university), “Back to News of Baltimore : Race, Rage and the City (Routledge, 2017)“

| 12h30-14h | Lunch break

|14h-17h | The (auto)mediatization of social conflicts as political work

Ysé Vauchez (Paris Sorbonne University, CESSP/CRPS, INA), “French ’Re-information’ : producing, mediatizing, legitimizing a racist and reactionary discourse“
Nikos Smyrnaios & Brigitte Sebbah (Toulouse III University, LERASS), “What do the Yellow Vests say online about violence and what the media say about them ? A discourse analysis“
Olivier Baisnée, Jérémie Nollet, Cyriac Gousset & Alizé Cavé (SciencesPo Toulouse, LaSSP), “Between denial, testimony and riot porn : disclosing physical violence, disguising social violence in the media coverage of the Yellow Vests movement“
Discussion : Erik Neveu (Arènes, UMR 5061)


Téléchargez le Programme de la journée :

Programme JE Media & Social Violence 20 nov lassp& RT37 AFS



Présentation

{{Contacts }} : Olivier Baisnée (olivier.baisnee[at]gmail.com) & Benjamin Ferron (benjam1ferron[zt]gmail.com) Adress : SciencesPo Toulouse, 2 Ter Rue des Puits Creuses, 31000 Toulouse Salle Bernard Maris