Martine BERNARD-ROIGT

CV M. ROIGT 2015

Martine BERNARD-ROIGT est docteure en Science politique.

Elle a soutenu sa thèse le 10 octobre 2018. Ses travaux de thèses, dirigés Olivier Philippe (LaSSP, Sciences Po Toulouse) ont porté sur : "La fabrique des territoires productifs, l’exemple du SPL Mecanic Vallée."

Syndicaliste, secrétaire du Comité Régional CGT Midi-Pyrénées jusqu’en 2007. En 2009, accède, par la validation des acquis (VA) à la formation du Master 2 Recherche de Sciences Politiques, spécialité « Conseil, expertise et action publique », à l’IEP de Toulouse. Elle obtient son diplôme en 2010.

Elle poursuit en Doctorat de Sciences Politiques.

Elle est membre du Conseil d’administration de l’IHS CGT.

Coordonnées :

IEP de Toulouse
2 ter, rue des Puits Creusés
CS 88526
31 685 Toulouse Cedex 6

Courriel : martinroigt orange.fr

Présentation


Mots clés :

Syndicalisme, Territoires, Acteurs, Mobilisation, Action publique

Recherche

En thèse de doctorat sous la direction d’Olivier Philippe (Lassp/IEP Toulouse) :

« La fabrique des territoires productifs, l’exemple du Système productif local (SPL) Mecanic Vallée. »

Publications

« L’aéronautique, une histoire sociale en Midi-Pyrénées » (Dir.), Edition IRHS Midi-Pyrénées, 295 pages. Décembre 2010.

« 1960-1970 La CGT et l’enjeu du territoire. » pp.16-18, Les Cahiers de l’Institut CGT d’Histoire Sociale n°128, décembre 2013.

« Territoire et syndicalisme, entre respect des valeurs et besoins d’évolution, la démarche CGT. » pp.89-110, La Revue de l’IRES, n° 82, (3/2014). Disponible sur cairn : https://www.cairn.info/revue-de-l-ires-2014-3-page-89.htm#anchor_abstract

« La CGT à l’épreuve de la territorialisation » pp.19-21 Les Cahiers de l’Institut CGT d’Histoire Sociale n°148, décembre 2018.

« La place de la CGT dans les territoires : le défi des années 1980 » in Elyane Bressol, Sophie Béroud, Jérôme Pelisse, Michel Pigenet , « La CGT 1975-1995. Un syndicalisme à l’épreuve des crises » Editions L’Arbre bleu, novembre 2019