Christine MENNESSON

Christine Mennesson est professeure des universités en sociologie à l’Institut d’Études Politiques de Toulouse, chercheure au Laboratoire des Sciences Sociales du Politique, co-responsable de l’opération Enfances du Labex SMS.

Ses travaux de recherche portent sur les processus de socialisation, les manières dont ils sont structurés par les rapports sociaux de classe et de sexe, et les façons dont ils produisent, reproduisent et/ou transforment les différents modes de domination.

CV condensé Christine Mennesson _2019

Coordonnées :

IEP de Toulouse
2 ter, rue des Puits Creusés
CS 88526
31 685 Toulouse Cedex 6

Courriel : christine.mennesson sciencespo-toulouse.fr

Présentation

Mots clés :

socialisation, rapports sociaux de classe et de sexe, enfance et familles, pratiques culturelles et loisirs, corps et pouvoir

Recherche

Mes recherches étudient les processus de socialisation en relation avec les modes de domination qui les structurent, et qu’ils contribuent à produire, reproduire et/ou transformer. Les processus étudiés renvoient pour partie à différentes formes de socialisation primaire (cadre familial, scolaire ou extra scolaire), mais portent également sur des socialisations secondaires dans le domaine des pratiques corporelles, culturelles et de loisir, des études supérieures, ou encore du monde du travail. La question des relations entre corps et pouvoir occupe une place centrale dans cette orientation. Deux thématiques principales organisent mes travaux :

  • Celle du rôle du corps dans la construction du genre, analysée au prisme des expériences sexuées atypiques, mais aussi des variations de la fabrique des catégories de sexe dans les différentes classes et fractions de classe. Cette thématique s’oriente également vers la question des modes de mises en œuvre et des effets des politiques d’égalité entre les sexes dans le domaine des pratiques culturelles au sens large, et vers celle des mises en scène médiatiques du genre dans ces univers spécifiques.
  • Celle du rôle des primes socialisations de classe et de sexe dans la construction précoce des inégalités entre les enfants. Ces inégalités sont envisagées non seulement dans les différences qu’elles produisent dans le domaine scolaire, mais aussi en relation avec des formes de socialisation politique pratiques, notamment par corps, par lesquelles les enfants intériorisent l’ordre social. Cette orientation s’intéresse par ailleurs aux socialisations institutionnelles des enfants et des jeunes qui sont pris en charge par l’aide sociale à l’enfance et/ou qui sont sous main de justice. Au-delà d’une analyse approfondie des pratiques éducatives parentales dans les différentes fractions des classes populaires, ce projet permet de porter le regard vers les effets de socialisations institutionnelles successives et/ou concomitantes mais pour le moins discontinues.

Directions de contrat de recherche :

  • « Le rôle des loisirs culturels et corporels dans la socialisation sexuée : stratégies parentales et effets de contexte », financé par la Ministère de la Culture et de la Communication (2008-2009).
  • « Genre, enfance et pratiques culturelles », avec Agnès Fine, financement PRES de Toulouse (2009-2010).
  • « Prescription des normes, socialisation corporelle des enfants et construction du genre » (NORMENFAN), avec Gérard Neyrand, financé par l’ANR (2010-2013).
  • « Les nouvelles formes de gouvernement du corps des enfants » (2013-2016), financé par le LABEX SMS.
  • « Evaluation de l’Appel à projet de la Fondation de France « Allez les filles » (2017-2018), avec Sanoussi Diarra.

Responsabilités et participations dans le cadre de contrats de recherche

  • Direction de l’équipe 2 du contrat « Enfances de classe et de genre : primes socialisations sous contraintes multiples d’enfants de 5/6 ans » (PRIMSOC), dirigé Bernard Lahire (Centre Max Weber, ENS, Lyon 2), financé par l’ANR (2014-2019).
  • Participation au contrat de recherche « La socialisation universitaire des bacheliers professionnels en STAPS », dirigé par Lucie Forté (2015-2018), financement SFR AEF.
    Participation au contrat de recherche « Les socialisations institutionnelles des jeunes sous main de justice », dirigé par Laurent Solini et Jean-Charles Basson, financement de la mission « Droit et Justice », 2018-2019.

Enseignement

  • Introduction à la sociologie
  • Sociologie des rapports sociaux de sexe
  • Les enjeux du genre : transformations et résistances
  • Sociologie de l’éducation
  • Méthodologie de la recherche

Publications

Articles

  • Joannin D. et Mennesson C. (2018). Des garçons à la marge : socialisations sportives et position au sein des réseaux relationnels en milieu scolaire. Sciences de la société, n°101, 113-130.
  • Mennesson C. et Forte L. (2018). Gender construction in Sports, Family Habitus and “Gender Regime”, Sociology Register, 99-112.
  • Mennesson C., Bertrand J. & Court M. (2017). Boys who don’t like sports : family lifestyle and transmission of dispositions. Sport, Education and Society, 24 (3), 269-282.
  • Mennesson C, Bertrand J., Court M. (2016). Forger sa volonté, s’exprimer : les usages socialement différenciés des pratiques physiques et sportives enfantines dans les classes moyennes , Sociologie, n°4 vol 7, 393-438.
  • Fraysse M. et Mennesson C. (2016). Professional habitus and the construction of gender : the case of sport press male journalists in France, Journal of Sport and Social Issues, 40 (5), 387-409.
  • Fraysse M. et Mennesson C. (2016). Pratiques professionnelles journalistiques et régime de genre : le cas de la presse sportive spécialisée, Travail, Genre et Sociétés, 38 (2), 133-150.
  • Mennesson C., (2012), Pourquoi les sportives ne sont-elles pas féministes ? De la difficulté des mobilisations genrées dans le sport, Sciences Sociales et Sport, n°5, 161-191.
  • Mennesson C., Juhle S., (2012), L’art (tout) contre le sport ? La socialisation culturelle des enfants des milieux favorisés, Politix, n°99, 109-128.
  • Mennesson C. (2012). Gender Regimes and Habitus : An Avenue for Analyzing Gender Building in Sports Contexts, Sociology of Sport journal, 29 (4), 4-21.

Ouvrage

  • Mennesson C. (2005). Etre une femme dans le monde des hommes. Socialisation sportive et construction du genre. Paris, L’Harmattan, 365 p.

Chapitres d’ouvrage

  • Laillier J., Mennesson C., Vahnée O. et Zolésio E. (à paraître, 2019), Les loisirs culturels et artistiques : socialisations de classe et stratégies d’éducation, in Lahire B. (dir.), Enfances de clase, Paris, Seuil.
  • Mennesson C., Bertrand J., Laillier J. et Nicaise S. (à paraître, 2019), Quand le sport construit la classe, in in Lahire B. (dir.), Enfances de classe, Paris, Seuil.
  • Nicaise S., Court M., Mennesson C. et Zolésio E. (à paraître, 2019). Vêtements, soins et alimentation : l’inscription corporelle des différences sociales, in Lahire B. (dir.), Enfances de classe, Paris, Seuil.
  • Nicaise S., Mennesson C., (à paraître, 2019). Léonie : forces et faiblesses des liens familiaux en milieu populaire, in Lahire B. (dir.), Enfances de classe, Paris, Seuil.
  • Mennesson C. et Neyrand G. (2010). La socialisation des filles et des garçons dans les pratiques culturelles et sportives, in Octobre S. (dir.), Enfance et culture : transmissions, appropriations et représentations, Paris, Ministère de la culture et de la communication.
  • Mennesson C. (2010). Régimes de genre et dispositions : un modèle pour penser l’articulation collectif/individuel, in D. Kergoat et R. Pfefferkorn, Chemins de l’émancipation et rapports sociaux de sexe, Paris, La Dispute.

Direction de numéro de revue

  • Bonnet V. et Mennesson C. (à paraître). Presse, sportifs, lecteurs : les logiques d’assignation identitaire. Questions de Communication.
  • Bertrand J., Court M., Mennesson C. et Zabban V. (2015). Socialisations masculines, de l’enfance à l’âge adulte, introduction. Terrains et Travaux n°27 : 5-20