Eric DARRAS

Directeur du LaSSP, Professeur agrégé des Universités en science politique.

Affiliated faculty member of the University of Berkeley, Center for Right Wing Studies.

Membre du comité de pilotage du LABEX IAST (Institute of Advanced Studies of Toulouse) : Dir. Jean Tirole

Membre du comité de pilotage du LABEX SMS (Structuration des Mondes Sociaux) : Dir. Michel Grossetti

Co-responsable avec Vincent Simoulin de l’opération « Mondes Politiques » du LABEX SMS (Structuration des Mondes Sociaux).

Membre du comité de rédaction de Sociétés contemporaines.

Membre des comités scientifiques des revues Réseaux, Politiques de communication, Biens symboliques. Reviewer plus occasionnel pour Actes de la recherche en sciences sociales, Communications, Political Communication, Poetics, Theory & Society…

Eric Darras CV simplifié 2018

Coordonnées :

Sciences Po Toulouse - IEP
2 ter rue des Puits Creusés - CS 88526
31685 Toulouse Cedex 6

Courriel : eric.darras sciencespo-toulouse.fr

Présentation

- Directeur de la spécialité du Master de Science Politique "Etudes Culturelles (culture, média et politique)" - IEP et Université de Toulouse.
- Reçu au premier concours externe de l'agrégation des universités en science politique
- Habilité à diriger des recherches en sciences sociales
- Thèse de doctorat de sciences politiques de l'Université de Paris 2, soutenue le 14 janvier 1998, sous la direction du Professeur Jacques Chevallier, mention très honorable avec félicitations à l'unanimité, propositions pour subvention de publication et prix de thèse.

Mots clés :

Sociologie du Journalisme. Sociologie politique

Recherche

Thèmes de recherche développés
Il s’agit de plaider l’indissociabilité du processus de communication pour mieux comprendre la performativité des discours politiques et journalistiques, depuis les professionnels de la politique et des médias jusqu’à l’habilitation (ou dignité) politique des citoyens (Empowerment) : les conditions de possibilité et de circulation de la parole politique (des causes et de leurs groupes). Les premiers travaux portent plus spécifiquement sur la contribution des élites politiques et journalistiques au débat public pour aboutir plus récemment à une sociologie des regards et de l’engagement politiques, en apparence de la production à la réception. Il s’agit toutefois toujours de rompre avec les fausses oppositions académiques (sociologie/sémiologie, analyses externe/interne, production/réception, masculin/féminin…) et d’associer les méthodes : enquêtes de terrain, entretiens, panels et objectivations statistiques. Ces recherches sont systématiquement collectives, principalement financées par des contrats associant sans les confondre les recherches appliquées et « fondamentales ». Deux axes peuvent être distingués.

Sociologie du journalisme : l’imbrication des champs politiques et médiatiques. Dans le domaine de la communication politique, mes recherches ont principalement contribué à réhabiliter le rôle déterminant des sources, les newsmakers et plus exactement à mieux préciser la fixation de la « valeur » médiatique (la newsworthiness des leaders, des enjeux politiques). Ils plaident par ailleurs pour des perspectives comparatistes afin de contester les conclusions les plus communément admises sur la fonction d’agenda, la « politique spectacle », etc. On mobilise ainsi le concept du champ journalistique avec le meilleur de la sociologie politique anglo-américaine des médias. Une ambition collective à laquelle le LaSSP contribue depuis son origine grâce principalement à ses collaborations régulières avec le CSE et le CRAPE ainsi qu’avec les Etats-Unis (New York University : Rod Benson, Erik Klinenberg ou l’Université de Californie avec Dan Hallin ou Michael Schudson) et plus largement dans le cadre d’un collège invisible de spécialistes à l’échelle mondiale qu’il s’agit désormais de mieux mobiliser (programme Comparing Political and Media Systems).

Sociologie des appropriations politiques : qu’ils s’agissent des rapports profanes au politique dont les comportements électoraux (LaSSP-CURAPP 2005-2012) ou les prises de parole dans les émissions forums à la télévision, des faits-divers mettant en scène des personnes immigrés dans la presse locale (Ministère des affaires sociales 2003-2007), des spots « chocs » (ACI Sécurité routière 2005-2008) et déjà des appropriations des campagnes qui visent le gouvernement des corps et des conduites en matière de santé publique (programme « Normes, Corps, Santé » LaSSP-IFERISS 2009-2012) ces « textes » visent explicitement à faire changer les comportements de « publics » par ailleurs socialement fort distincts et offrent l’opportunité d’analyser des appropriations révélatrices de schèmes de perceptions et d’évaluations qu’il s’agit de rapporter aux propriétés sociales des téléspectateurs en tenant notamment compte des avancées des études de genre (HDR 2008, programme Bourdieu and Popular Culture). Les collaborations s’effectuent plutôt ici avec les anglais et particulièrement les représentants des Cultural Studies au Goldsmith College de Londres et d’ailleurs également présents à l’IEP à Toulouse (D. Morley, N. Couldry, U. d’Amsterdam…).

Participation aux contrats de recherche suivants :

  • Projet LONGIPO (coordinateur) - LabEx SMS
  • ANR JCJC 2011 "MONDEX"
  • Co-redacteur de l’ANR Enfants et Enfance 2009 "PRENSCO"
  • Avec Ariane Zambiras, Anger in Politics : Understanding the Emergence of the Far Right Movements, lauréat du France Berkeley Fund

Publications

DERNIERES PUBLICATIONS SIGNIFICATIVES (2017)

  • “Capitaux” dans Hay (Colin) et Smith (Andy), Presses de Sciences Po,
  • « Le journaliste, le savant et le populaire » dans Renahy (Nicolas) et Sorignet (Pierre-Emmanuel), dirs, Comprendre le mépris de classe, Editions du Croquant, à paraître 2018
  • « Ordre politique et désordre médiatique. Que sait-on de la médiatisation du Front national ? », Mélanges en l’honneur du Professeur Daniel Gaxie, PUR, à paraitre 2018
  • Entrées « Cultural Studies » ; « Hoggart » ; « Racisme de classe » ; « Racisme de l’intelligence » ; « Sur la télévision » dans Sapiro (Gisèle), dir., Dictionnaire international Bourdieu, Paris, à paraître aux Editions du CNRS, 2018.
  • « Champ journalistique, ordre social et ordre politique », Sociétés Contemporaines, 106, Presses de Science Po, 2017.
  • « Ce que restituer veut dire. Engagements et distanciations en immersion collective », (avec Olivier Baisnée, Alexandra Oeser et Audrey Rouger) dans Pierre Leroux (Pierre) et Neveu (Erik), dirs, Enquêter en immersion, Rennes, PUR, 2017.
  • « Qui sont les voyous ? Sens de l’honneur, politisation pratique ʺouvrièreʺ et malentendus productifs lors d’une fermeture d’usine » (avec Audrey Rouger et Yohan Selponi) dans Amin Allal, Myriam Catusse, Montserrat Emperador Badimon (dir.), Quand l’industrie proteste. Fondements moraux des (in)soumissions ouvrières, Rennes, PUR, 2017.
  • Collectif du 9 août (Olivier Baisnée, Anne Bory, Bérénice Crunel, Eric Darras, Caroline Frau, Jérémie Nollet, Alexandra Oeser, Audrey Rouger, Yohan Selponi), Quand ils ont fermé l’usine, Marseille, Agone, 2017
  • « Se socialiser avec et contre les médias » (avec Sandra Véra-Zambrano), dans Buton (François), Lehingue (Patrick), Mariot (Nicolas), Rozier (Sabine), dirs, L’ordinaire du politique. Enquêtes sur les rapports profanes au politique, Paris, Presses Universitaires du Septentrion, 2016, p. 273-290

Liens

Darras (Eric), "Les causes du peuple", Actes de le recherche en sciences sociales, n°186/187, 2011

La politique ailleurs, Paris, PUF, 1998

"Les limites de la distance. Remarques sur les modes d’appropriations des produits culturels", dans Donnat (Olivier), dir., Regards croisés sur les pratiques culturelles, Paris, La documentation française, 2003, p. 231-253

Darras (Eric), "Le pouvoir de la télévision ? Sornettes, vielles lunes et nouvelles approches", dans Cohen (A.), Lacroix (B., Riutort (P.), dirs, Les formes de l’activité politique. Eléments d’analyse sociologique XVIIIe-XIXe siècle, Paris, PUF, 2006.

Darras (Eric), « Le pouvoir médiacratique ? Les logiques du recrutement des invités politiques à la télévision », Politix, n° 31, Presses de Sciences Po, juillet 1995, pp. 183-198 version électronique disponible sur Persée

Darras (Eric), « Comment on écrit l’histoire et/ou la sociologie de la télévision ? », Cahiers d’histoire de la télévision, n°1, 2003, pp. 35-48

Darras (Eric), "Un paysan à la télé. Nouvelles mises en scène du politique", Réseaux, n°63, Paris, CNET, 1994, pp. 75-100 version disponible sur le site de la revue Réseaux

Darras (Eric), « Les bienséances de l’échange politique. Naissance du magazine politique de télévision »,Politix, n° 37, 1997, pp. 9-24. version électronique disponible sur Persée

Berthaut (Jérôme), Darras (Eric), Laurens (Sylvain), "Pourquoi les fait divers stigmatisent ? L’hypothèse de la discrimination indirecte", Réseaux, 157-158, La découverte, 2009, version integralement disponible sur CAIRN

Darras (Eric), « La politique télévisée entre ruptures et continuités », Recherches en communication, Louvain, Université Catholique de Louvain, 2006.

Darras (E.), "La co-production des grands hommes" Le temps des médias, 10, 2008, version électronique intégralement disponible sur CAIRN

http://www.liens-socio.org/Culture-d-en-haut-culture-d-en-bas (note...